Hayez, imprimerie de qualité avec une longue tradition

L’imprimerie Hayez est née à Bruxelles en 1780. Frédéric-Maximilien Haÿez travaille alors pour le Prince de Ligne et imprime le célèbre livre « Coup d’œil sur Belœil ». Rapidement l’imprimerie compte aussi comme client l’Académie impériale et royale des Sciences et Belles-lettres de Bruxelles, née en 1772, de lettres patentes reçues de Marie-Thérese d’Autriche.
En 1831, à l’indépendance de la Belgique, Hayez devient l’imprimeur de la Chambre des Représentants. L’entreprise le restera jusqu’en 1987.

A la fin du XIXème siècle, l’imprimerie participera à la fondation de l’Ecole professionnelle de typographie de Bruxelles, ancêtre de l’Institut des Arts et Métiers qui forme encore aujourd’hui de nombreux professionnels des arts graphiques.

C’est en 1969 que la première presse offset fera son apparition dans l’atelier, marquant l’accélération du changement et de l’esprit d’innovation qui ne fera qu’accompagner l’entreprise pendant les décennies suivantes. En 1979, l’ensemble de la composition sera informatisée, ce qui sera le prémisse à l’imposition électronique, introduite en 1991, et au Computer-to-plate qui sera généralisé en l’an 2000.

Les améliorations de flux de production et les performances des équipements ne feront que s’améliorer par la suite, jusqu’en 2013 où, pour assurer son développement dans un univers graphique en mutation accélérée, l’imprimerie Hayez a choisi de se rattacher au groupe Artoos, qui partageait avec elle une vision résolument transformatrice et optimiste de l’avenir.